SOS, Sens Ou Sans - 19'30. Que penser du genre humain...?

 

Cliquer sur le titre = écoute directe en streaming
    Clik droit pour télécharger ===>>> enregistrer la cible du lien sous...

 

SOS, Sens Ou Sans - 19'30.

 

Que penser du genre humain ?

Sinon crier : AU SECOURS !

 

SOS, Sens Ou Sans : suite de textes courts traitant de fuite et d'Anarchie - puisqu'au final du monde... Anarchie vaincra !

 

C’était 9 heure. Tout comme je revois mes journées avant de m’endormir, j’interroge les rêves de mon sommeil lorsque je me réveille. Je me suis levé de ma nuit sur le matin, me faire un thé. L’hiver ajoutait une intensité grave à ma traversée de jours étranges. Les temps d’illusion avaient fini de s’échouer sur le rivage de ma seule solitude, ma vraie vie quelque part – grain de sable au milieu du désert de soi. J’ai bu deux gorgées brûlantes, puis une troisième ; j’ai roulé ma clope, l’ai allumé ; j’ai bu encore ; j’ai tiré sur ma cigarette puis libéré lentement la fumée sans oublier le geste rituel appris dans les cercles rouges mexicains ; j’ai considéré les volutes avant leur dissipation dans l’air frais, nulle part... Une rêvasserie et j’ai senti l’emprisonnement de mon corps. Je me suis demandé où le porter maintenant, vers quoi – où aller dans ces années, comment vivre ?  D’un coup d’un seul, illumination d’une révélation de ma réalité absolue glaçant ma pensée à en devenir de pierre l’instant de la clairvoyance, ressentant tout partout chimérique. J’ai donc subitement compris n’avoir dès lors plus nulle part où aller.

 

La politique, c’est du banditisme !  Les politiciens sont les produits et les pantins du marketing et du fric. L’état est une entité autour de laquelle tous les crimes s’autorisent. Transitivement, chaque citoyen est un trafiquant d’armes et de misère.                                                      

La civilisation est une société écran usant de ses sciences et de ses technologies dont le progrès humain est bel et bien malheureusement le dernier de ses soucis.

J‘étais anarchiste par idéalisme – à 20 ans ; maintenant, quelques décennies plus tard, c’est par réalisme que je suis anarchiste !

 

 

 


 


 


 


 



25/06/2013
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres