Les jeux sont faits...
Pascal Bertaud En marge

Pour ne pas changer, j'va vous raconter une histoire :flech:
Il était une fois... Une planète Terre où les habitants se mirent à redouter les conséquences des pollutions débutées à l'ère industrielle.
Il y a 30/40 ans, tous les pouvoirs de tous les pays observaient les désastres que pourraient causer l'intensification des usages non maitrisés du développement de l'espèce dit humaine.
1974, choc pétrolier! N'était-ce pas là le moment historique de s'orienter vers des sources d'énergies propres et durables? Une trentaine d'années après - ici et maintenant - "l'homo-évolubis" n'en est qu'aux prémices d'un changement d'attitude mixée d'hypocrites plans de sauvetages (Grenelle et cie... De mes fesses!)
Fin de l'histoire : demain - quand la vie des éléments terrestres aura cesse de supporter la détérioration de la nature par l'humanité terroriste. A moins qu'à coups de bombes, de chimies et de virus - l'espèce maléficiante s'anéantisse elle-même.
Faites vos jeux, rien ne va plus!
Les jeux sont faits...

Dernière modification le 04-06-2008 à 00:35:23

Dernière modification le 20-06-2008 à 02:36:57

0 appréciations
Hors-ligne
L'humain est la plus paresseuses des créatures
je suis les liens que je tisse.
Pascal Bertaud En marge

Les politiques avaient calculé que le problème du pétrole ne se poserait qu'en 2030... Le gros problème! C'est à dire, vu par le seul bout de leur propre lorgnette, qu'il y ait trop peu de réserves et donc flambée des prix. D'ici là, pensaient t-il, nous aurons tout notre temps pour devenir écolos. Seulement, la consommation exponentielle des pays émergeants n'avait pas été prise bien en compte. La crise pétrolière a eu lieu en 74 et c'était simplement une crise même si ses répercutions ont été constantes. Actuellement, ce n'est pas une crise - ce serait trop simple. C'est une saturation. Les prix peuvent encore relativement être contenus. Le vrai blème attendu en 2030, devrait se poser très concrètement en 2012 - quand il sera évident qu'il n'y aura plus du tout de réserves suffisantes à alimenter une économie empirique. Ajouté à cela que les modes énergétiques renouvelables n'ont pas été suffisamment développés et donc, il n'y aura pas d'autre alternative que de régresser. Ouf, on n'est pas arrivé! Si tant est qu'on doit se rendre quelque part... :pl:
Pascal Bertaud En marge

612 litres d'or noir pr fabriquer un ordinateur! .............
:col: A qui (aussi) profite le crime? Maintenant, "on" se fait du gras sur l'écologie, sur laquelle "on" a spéculé en empêchant son développement depuis env 35 ans que l'on sait la pollution gangréneuse.
Une grave maladie mondiale : le cancer de la connerie. :pointex:
La France ne puise de son sol que 5jours/an de pétrole. Pourquoi donc ne pas avoir développé du propre? Ha oui, "on" a essayé de faire croire que le nucléaire c'est l'avenir. Marcoule leur a pas suffit... No futur!
Rappel du slogan français sévissant ds les années 70 : en France, on a pas de pétrole mais on a des idées. Certainement! Nous voyons çà aujourd'hui...

0 appréciations
Hors-ligne
:note: :b0: Quand sera t'il justement le bon-jour ? A nous tous on sais tout ça ! presque nous tous , combien son t'ils exactement , a savoir comment empêcher de savoir , surement pas des masses , vu quand meme une multitude que nous sommes . Je pourrais etre né un 14 juillet dans le bon sens , et sans effusion de sang surtout ! Ya forcement une bonne recette de cuisine ! un plat que l'on a en commun , c'est de l'alchimie . Avant de quitter cette page, un site assez complet pour ceux qui ne le connaisse pas déjà

//www.syti.net/SiteMap.html

a bientot peut etre
manu
Pascal Bertaud En marge

:b2: Manuel pr l'indic de ce site très visionnaire, depuis la définition du monde actuel jusqu'aux présences extra-terrestres.

0 appréciations
Hors-ligne
:sv5: Je suis pas trés doué , mais on me soigne , en attendant encore un site qui péte du grenelle de mes fésses //www.cyberacteurs.org/index.php Salut a tous presques
Pascal Bertaud En marge

:b1: Allez... Roule Raoul! Le pétrole baisse mais pas les prix. OK pr carburer au naturel.


0 appréciations
Hors-ligne
:vazy: C'est sur yo aurais tellement de fàçon de carburer autrement !
Pascal Bertaud En marge

Article paru sur "La Dépêche" le 14 Juillet 2008. Pr info en + : une automobile (150 000 exemplaires) fabriquée en Inde doit voir le jour au printemps 2009 - affaire à suivre...

Une invention aveyronnaise qui « va changer le monde »
énergie. Pierre Rigal a imaginé un moteur « révolutionnaire ».
Une invention aveyronnaise qui « va changer le monde »
DDM

Qui n'a pas rêvé de faire rouler sa voiture sans essence ? De chauffer sa maison sans fioul ? Pour Pierre Rigal, ce n'est pas une utopie. âgé de 65 ans, cet habitant de Clermont-l'Hérault a passé toute sa carrière dans la mécanique, en tant que chef d'atelier. Maintenant à la retraite, il se consacre à plein temps à un projet qu'il peaufine depuis douze ans. « Je suis un autodidacte, un technicien devenu scientifique. Et mon invention va changer le monde », affirme-t-il. Ce projet, c'est un générateur d'énergie qui produit de la force motrice et de l'électricité avec une faible consommation. « Ce moteur peut se passer du pétrole comme du nucléaire. Il marchera pour tous les besoins. On pourra chauffer une maison, faire rouler une voiture, un train, un avion… Il peut être mis en place partout à partir de petits systèmes mécaniques. L'avenir, c'est ça ! », s'exclame-t-il. Comment ça marche ? « Avec toutes les énergies primaires que l'on connaît, comme le gaz, le charbon, le pétrole »… mais aussi d'autres que Pierre ne souhaite pas encore révéler.

Effectivement, l'idée est belle. Trop belle pour être vraie ? Pas pour l'inventeur qui, sûr de ses calculs - ils tiennent sur trente cahiers de 200 pages - et des prototypes qu'il a réalisés, ne souhaite pas être pris pour un doux rêveur : « J'ai marché sur les traces des anciens savants. C'est grâce à eux que j'ai pu réaliser mon invention. Maintenant, j'ai besoin de reconnaissance, je veux être compris par mes contemporains ».

Cette reconnaissance, il est allé la chercher auprès des plus hautes autorités de l'état, jusqu'à Nicolas Sarkozy qui lui a simplement souhaité « bonne chance », et des élus locaux. « Tous les politiques parlent bien mais pour passer aux actes, c'est autre chose. Ils n'ont pas saisi l'importance de mon invention… », estime celui qui se qualifie de « martyr de la science » et rêve de « mettre en place le monde de demain », d'industrialiser son invention qui « révolutionnera l'économie mondiale ».
l'aveyron fer de lance

Originaire de Saint-Geniez-d'Olt, le cœur de Pierre bat pour l'Aveyron, plus précisément pour son agriculture. « Je veux que le département soit le fer de lance de l'agriculture qui produira son énergie. C'est le secteur qui en a le plus besoin, je sais que je peux lui apporter beaucoup. Les fermes pourront être équipées de microcentrales, les agriculteurs produiront ainsi leur courant, traiteront leurs déchets, ne pollueront pas, réaliseront un bilan énergétique en leur faveur et de nombreuses filières s'ouvriront à eux. Ils auront le pouvoir de produire de l'électricité », s'enthousiasme Pierre.

à présent, l'inventeur veut être reconnu pour pouvoir industrialiser son projet, qu'il qualifie de « don de Dieu, afin que toute la planète en profite. Car c'est une invention cannibale, qui va bouffer toutes les technologies », assure-t-il. Malgré toutes les embûches trouvées sur son chemin, l'inventeur ne désespère pas d'arriver à faire breveter son moteur. Il a tenté sa chance récemment en Suisse puisque la France ne l'a pas compris. « C'est en bonne voie », lance-t-il, les yeux pleins d'espoir. Il y croit, et rien ni personne ne lui fera lâcher l'affaire.


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres